Accueil > Économie > Le PLQ déplore l’arrêt du projet-pilote pour les travailleurs sylvicoles

Le PLQ déplore l’arrêt du projet-pilote pour les travailleurs sylvicoles

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Le porte-parole de l’opposition officielle en matière de forêts, André Fortin, estime que la décision de la CAQ de mettre fin au projet-pilote sur les conditions d’emploi des travailleurs sylvicoles crée de l’instabilité et de la frustration dans tout le milieu forestier.

Alors que l’industrie fait face, elle aussi, à un important manque de main-d’œuvre, la décision de ne pas renouveler et même d’étendre le projet-pilote à d’autres régions amène des centaines de travailleurs à reconsidérer un retour pour la saison à venir.

« Lors de l’étude des crédits budgétaires du ministère des Forêts, la ministre a même refusé de reconnaître que la ressource la plus précieuse pour notre forêt est la main-d’œuvre. Elle a préféré s’en laver les mains et a affirmé que c’est aux travailleurs à s’entendre avec leur employeur. Elle abdique, même pour ceux de sa propre région, le Bas-Saint-Laurent, où le projet-pilote était en place », lance M. Fortin.

« Les travailleurs sylvicoles s’emploient à entretenir et reboiser notre forêt, véritable richesse québécoise. Ils méritent d’avoir un salaire décent, mais la CAQ les abandonne », poursuit le porte-parole de l’opposition officielle en matière de forêts.

Photo : Le député libéral André Fortin. (Photo courtoisie)

Share
You may also like
Forêt privée : record de bois mis en marché
Groupements forestiers Québec salue les investissements supplémentaires en forêt privée
Budget : Québec reconnaît l’importance du secteur forestier
Un plan d’investissement nécessaire pour la pérennité des forêts