Accueil > Actualités > Le Collège de Rimouski envisage un retour à l’équilibre plus tôt que prévu

Le Collège de Rimouski envisage un retour à l’équilibre plus tôt que prévu

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Lors de la séance du 21 novembre dernier, le Conseil d’administration du Collège de Rimouski a déposé des états financiers présentant un surplus de 2,7 M$. Cette situation présage ainsi la fin prochaine du plan de redressement financier de l’institution, qui regroupe l’Institut maritime du Québec, le Cégep de Rimouski et le Centre matapédien d’études collégiales.

« Après des années plus difficiles où l’équipe du Collège a fait preuve de discipline et de vigilance, je suis heureux que nous déposions des états financiers avec un très significatif surplus de 2,7 M$. De plus, le travail rigoureux de toute l’équipe aura permis de maintenir l’écart entre les prévisions au budget et les dépenses réelles à seulement 1%. Ce qui devait être corrigé l’a été et nous sommes en mesure d’envisager les prochaines années avec enthousiasme. En effet, nous pouvons maintenant entrevoir l’annulation totale de notre dette pour l’an prochain. Lorsque cela arrivera, le Collège cessera d’être en redressement, et ce, trois ans avant l’échéance prévue dans notre plan actuel de redressement », souligne François Dornier, directeur général du Collège de Rimouski.

Les solutions réfléchies et mises en place pour retrouver l’équilibre budgétaire et réduire significativement le déficit ont donné des résultats et demeureront pertinentes à long terme.

Une mission et des équipes préservées

« Nous avons réussi à redresser notre situation, plus rapidement que prévu, sans faire de concession sur notre mission éducative de qualité et sans suppression de postes non plus. Limiter le plus possible les impacts sur nos ressources, surtout pour nos humains, était notre priorité. Notre vision a toujours été d’optimiser nos processus, en continu, sans agir dans la précipitation. Bien que plus longue, c’est la route qui a toujours été priorisée par la Direction et le conseil d’administration du Collège », ajoute M. Dornier.

La performance des services autofinancés du Collège à souligner

Soulignons l’agilité extraordinaire des services autofinancés du Collège et de façon plus précise, celle de la Direction des formations continues et du développement organisationnel (DFCDI), qui a su se réorganiser et se déployer de manière très efficiente. Les fruits récoltés par ce travail ont notablement contribué à la remise sur pied financière du Collège. Pensons entre autres à l’évolution de l’offre des formations, tant créditées que sur mesure, et à l’obtention de contrats significatifs dans les secteurs maritime et de la transformation des produits forestiers.

« Je tiens à remercier toute l’équipe du Collège de Rimouski qui fait un travail extraordinaire pour orienter et prendre les décisions les plus avantageuses pour notre organisation. C’est le cas de notre personnel de gestion, professionnel et de soutien ainsi que des équipes enseignantes. Ces gens exercent leur travail en ayant toujours à coeur la qualité des services offerts à notre communauté étudiante, même lorsque le contexte est moins évident », conclut M. Dornier.

Photo : Le Cégep de Rimouski. (Photo Alexandre D’Astous)

Share
You may also like
Cégeps de région : Sylvain Gaudreault accède à la présidence
Nouvelle directrice de la formation continue à l’ITAQ
Vingt diplômés en Intégration à la profession infirmière
Appels de projets favorisant la persévérance scolaire

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.