Accueil > Actualités > Le CISSS lance son premier fonds de recherche

Le CISSS lance son premier fonds de recherche

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent lance son tout premier fonds de recherche.

Ce fonds sera doté d’une enveloppe de 462 000 $ pour les trois prochaines années, et ce, grâce à l’engagement essentiel de quatre fondations de la région.

Ainsi, la Fondation du Centre hospitalier régional de Rimouski injecte 345 000 $ dans ce nouveau fonds, la Fondation de l’Hôpital Notre-Dame-de-Fatima y contribue pour 75 000 $, la Fondation de la santé de la Mitis s’engage pour un montant de 30 000 $ alors que la Fondation Action-santé de la Matapédia participe à la hauteur de 12 000 $.

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent tient à souligner la contribution de ces partenaires sans qui la mise sur pied de ce fonds de recherche n’aurait pu se concrétiser.

Deux axes de recherche

Le nouveau fonds aura pour objectif de financer des projets par et pour le CISSS et permettra le déploiement de deux axes de recherche:

– l’axe santé et services sociaux dans les communautés rurales et éloignées regroupe les chercheurs universitaires collaborant étroitement avec les programmes-services du CISSS (santé publique, santé mentale et dépendance, soutien à l’autonomie des personnes âgées, enfance famille, déficience intellectuelle et trouble du spectre de l’autisme); le but est d’apporter des réponses adaptées aux enjeux de prestations de soins et de services et de soutenir le développement des offres de services dans notre établissement.

– l’axe recherche clinique et sciences biomédicales regroupe les chercheurs universitaires de même que les médecins cliniciens-chercheurs du CISSS; l’axe comprend l’unité de recherche clinique de l’Hôpital régional de Rimouski dont le principal objectif est de donner accès à des interventions et thérapies innovantes par des essais cliniques thérapeutiques dans plusieurs disciplines médicales.

La mise en place de ces axes de recherche poursuit deux grands objectifs fondamentaux, soit permettre la convergence des expertises cliniques et scientifiques et l’intégration de la recherche aux missions de soins et services, en plus d’assurer le rayonnement de notre expertise en rendant disponible des ressources spécialisées dans la recherche de financement.

Photo : L’Hôpital régional de Rimouski. (Photo Alexandre D’Astous)

Share
You may also like
Services d’obstétriques : le PQ demande au ministre Dubé d’agir
Services d’obstétrique réorganisés pour l’été
Vaccination, dépistage et prélèvements regroupés au Témiscouata
Investissement majeur pour la médecine nucléaire

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.