Accueil > Économie > L’ACQ salue les initiatives visant à moderniser l’industrie de la construction

L’ACQ salue les initiatives visant à moderniser l’industrie de la construction

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-L’Association de la construction du Québec (ACQ) accueille favorablement le dépôt du projet de loi n°51 visant à moderniser le secteur de la construction par le ministre du Travail, Jean Boulet.

Elle salue l’engagement du gouvernement à promouvoir l’innovation et la compétitivité au sein de l’industrie, dans l’objectif clair d’augmenter la productivité. L’ACQ souligne particulièrement les mesures ciblées sur la mobilité de la main-d’œuvre et la polyvalence dans l’exercice des métiers, des éléments cruciaux pour la prospérité du Québec.

Accroître l’efficacité des chantiers

L’engagement du gouvernement à mettre en œuvre des solutions concrètes permettra d’accroître l’efficacité des chantiers, de renforcer la compétitivité, d’offrir des opportunités d’emploi plus diversifiées et valorisantes, en plus de contribuer à réduire les coûts de construction. Les Québécoises et les Québécois seront les premiers bénéficiaires de cette réforme.

Promouvoir une industrie plus productive et dynamique

Dans un contexte où la productivité est essentielle pour répondre aux défis de la pénurie de main-d’œuvre et réaliser efficacement les projets de construction dans toutes les régions du Québec, l’ACQ reconnaît l’importance capitale des actions entreprises. Le projet de loi propose des mesures pragmatiques, telles que le décloisonnement des métiers, ainsi qu’une réforme majeure du régime de mobilité de la main-d’œuvre, qui favoriseront une meilleure allocation des ressources et stimuleront l’innovation dans notre secteur.

Une avancée significative

Ces changements marquent une avancée significative dans la modernisation de l’industrie de la construction au Québec. En levant une grande partie des restrictions qui limitent la possibilité pour les travailleurs d’œuvrer sur des chantiers à l’extérieur de leur région de résidence, le gouvernement démontre sa volonté d’encourager une plus grande flexibilité et mobilité dans le secteur. Ces changements permettront une meilleure répartition de la main-d’œuvre qualifiée et contribueront à stimuler l’innovation et la croissance économique dans toutes les régions du Québec.

En créant des conditions propices à l’efficacité et à une meilleure organisation du travail, ce projet de loi ouvre la voie à un avenir prometteur pour les travailleurs et les entreprises du secteur.

Une collaboration constructive pour l’avenir de l’industrie

L’ACQ poursuivra toutefois son analyse approfondie du projet de loi n°51 dans les jours et semaines à venir. Elle s’engage également à travailler de manière constructive avec les élus et autres parties prenantes de l’industrie pour améliorer le projet de loi, dans l’intérêt de tous les Québécoises et Québécois. L’ACQ demeure engagée à contribuer activement à la mise en œuvre de ces mesures, afin de créer un environnement dynamique et prospère pour tous.

Photo : L’engagement du gouvernement à mettre en œuvre des solutions concrètes permettra d’accroître l’efficacité des chantiers. (Photo Unsplash)

Share
You may also like
L’industrie de la construction au cœur de la solution
250 000 $ pour la restauration de bâtiments patrimoniaux
Construction : contrer le harcèlement en milieu de travail
Habitation en 2023: note décevante de C

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.