Accueil > Actualités > La Société des traversiers du Québec à Trois-Pistoles

La Société des traversiers du Québec à Trois-Pistoles

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle


Photo:Louis Chouanière de la Société des traversiers du Québec, Jean Marie Dugas, trésorier de la Compagnie de navigation des Basques et Jean Philippe Rioux, capitaine de l’Héritage.

Deux semaines après le lancement d’une étude par le ministère des Transports du Québec, le personnel de la Société des traversiers du Québec (STQ) était à Trois-Pistolesle 18 septembre pour procéder à des vérifications préliminaires sur le traversier Trois-Pistoles-Les Escoumins-l’Héritage.

« Je suis satisfait de voir aussi rapidement les intervenants de la STQ au travail sur place pour enclencher les vérifications de l’état du traversier L’Héritage. Depuis le début de mon mandat, je me suis constamment occupé de faire avancer ce dossier dans la machine gouvernementale », a souligné le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif.

Des premières vérifications ont aussi été faites au quai de Les Escoumins. Déjà, la Compagnie de navigation des Basques (CNB) a déposé les documents nécessaires pour permettre à l’équipe de la STQ de faire une révision des besoins sur le navire.

En collaboration avec le ministère des Transports, la STQ a été mandatée pour faire des recommandations sur le maintien de deux traverses privées de Rimouski-Forestville et de Trois-Pistoles-Les Escoumins, tant à court et qu’à long terme. La STQ devra notamment étudier les retombées des liens maritimes existants, les besoins présents et futurs des clients, tant particuliers que commerciaux, et la faisabilité de différents scénarios.

L’étude complète sera ensuite déposée en 2020 où sera proposée une offre de transport maritime interrives cohérente avec la mission de la STQ et répondant de manière durable aux besoins des clients tant particuliers que commerciaux. L’étude portera notamment sur les retombées des liens maritimes existants, les besoins actuels et futurs en mobilité, ainsi que sur la faisabilité tant opérationnelle que financière de différents scénarios.

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.