Accueil > Actualités > La loterie pastorale des Belles-vues de retour

La loterie pastorale des Belles-vues de retour

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

Le secteur pastoral des Belles-Vues, qui regroupe les paroisses de Saint-Jean-de-Dieu, Saint-Cyprien, Saint-Clément, Saint-Médard et Sainte-Rita, propose sa loterie pour une autre année. Ce moyen de financement demeure essentiel pour combler les besoins financiers des fabriques et il permet, de plus, de faire des heureux lors du tirage.

Il y a onze ans, une loterie pastorale a été instaurée dans les paroisses du secteur des Belles-Vues afin de donner un sérieux coup de main financier aux cinq paroisses du secteur.  La formule fonctionne et est devenue une tradition. En plus d’être une activité rassembleuse, la loterie permet de générer des revenus importants, soit plus de 30 000$.

Ainsi 1 500 billets au coût de 30$ chacun peuvent être achetés seul ou en groupes.  Il est possible de se procurer des billets auprès des marguilliers de chacune des paroisses ou encore aux bureaux des fabriques.

Tirage le 4 mars 

Treize prix en argent totalisant 9 000$, dont le premier prix de 3 000$, seront tirés le 4 mars prochain à 12h45 au Centre des loisirs de Saint-Clément lors d’un dîner communautaire.

Les bénéfices de la loterie sont distribués aux paroisses du secteur au prorata de la population de chacune: Saint-Jean-de-Dieu recevra 14 000$, Saint-Cyprien 10 000$, Saint-Clément 4 250$, Saint-Médard 1 750$ et Sainte-Rita 2 500$.  Cet argent permet aux fabriques d’assumer plusieurs de leurs dépenses.

Ginette Gagné, présidente du conseil de fabrique du Secteur des Belles-Vues, encourage chacun à contribuer : « Je vous invite à participer nombreux à la loterie pastorale qui est un autre moyen de soutenir votre paroisse.  La loterie est une source importante de revenus pour nos paroisses et est essentielle pour assurer les services dans nos communautés. Je fais appel à votre grande générosité et je vous remercie pour votre appui qui ne s’est jamais démenti au fil des ans. »

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.