Accueil > Actualités > La FQM souligne la volonté du gouvernement à appuyer les municipalités dans leur transition climatique

La FQM souligne la volonté du gouvernement à appuyer les municipalités dans leur transition climatique

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-À la suite du dévoilement ce vendredi de la mise à jour du Plan de mise en œuvre 2023-2028 du Plan pour une économie verte, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) accueille favorablement l’investissement gouvernemental de 240 M$ pour la transition climatique locale.

Cette mesure permettra enfin à chaque territoire de se doter de véritables plans à mettre en place pour la lutte aux changements climatiques et la transition écologique. C’est ainsi que le Québec pourra avoir une vision d’ensemble des risques liés aux changements climatiques et agir de façon cohérente.
 
La FQM salue également l’annonce de la stratégie de la recharge de véhicules électriques, assortie d’un budget de 514 M$. Cette nouvelle stratégie est essentielle pour garantir l’accès aux régions et assurer leur développement.
Un exercice incontournable
«?À titre de porte-parole des régions, nous sommes d’avis que l’élaboration de plans de lutte et d’adaptation aux changements climatiques et de transition écologique dans chacune des MRC du Québec est un exercice incontournable et leur donnera les moyens d’identifier des mesures structurantes en lien avec leur aménagement du territoire. La réalisation de tels plans donnera aux MRC une vision d’ensemble des risques présents sur le territoire et des occasions de contribuer à l’effort climatique québécois. L’objectif est fort simple : mobiliser l’ensemble des municipalités, et surtout, mettre tout le monde au même niveau en matière de connaissance (diagnostic), de planification et de préparation. Ces plans doivent être réalisés rapidement dans un contexte où les MRC s’engageront prochainement dans une révision importante de leurs schémas d’aménagement et de développement en lien avec la Politique nationale d’architecture et d’aménagement du territoire?», affirme Jacques Demers, président de la FQM.
Rappelons que dans le cadre l’assemblée annuelle de septembre dernier et des consultations budgétaires, la FQM demandait au gouvernement d’affecter au moins 300?000 $ à chaque MRC ou territoire équivalent, modulé selon la réalité de chaque territoire, pour analyser les effets des changements climatiques et pour la conception de plans d’adaptation, d’atténuation et de transition écologique des communautés aux changements climatiques.

Photo : Le président de la FQM, Jacques Demers. (Photo courtoisie)

Share
You may also like
Un congrès qui pousse à l’action pour la FQM
Le projet Lettres attachés de retour pour une 2e année
La FQM à l’écoute des élus municipaux du Bas-Saint-Laurent et de la Haute-Gaspésie
Expropriation : une modernisation souhaitée par le milieu municipal

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.