Accueil > Actualités > La Chambre de commerce souhaite une relance du tourisme

La Chambre de commerce souhaite une relance du tourisme

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous) Le président de la Chambre de commerce de Trois-Pistoles–Notre-Dame-des-Neiges, Luc Gagnon, se réjouit de voir certains secteurs de l’économie repartir, comme le commerce de détail et l’industrie de la construction, mais il espère que les autres secteurs comme le tourisme, la restauration et les salons coiffure pourront rouvrir bientôt.

« Nos membres comprennent qu’on ne peut pas tout rouvrir en même temps, et que le volet santé publique est très important, mais on ne peut pas se priver d’une saison touristique cet été. Ce serait catastrophique pour notre économie », commente M. Gagnon qui souhaite des annonces pour ces secteurs en mai.

L’organisme a l’intention de faire des demandes en ce sens au député de Rivière-du-Loup, Denis Tardif. « L’économie est fragile dans Les Basques. Nous venons de connaître quelques bonnes années sur le plan touristique grâce à nos efforts de promotion. Il ne faudrait pas perdre ce momentum », précise celui qui espère la réouverture des frontières à temps pour la saison touristique, ou du moins une levée partielle. « Si on ne peut pas ouvrir à tout le monde en raison des risques, on pourrait au moins permettre la circulation entre le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie et la Côte-Nord. »

La Chambre de commerce aimerait que toutes les entreprises aient repris leurs activités avant la réouverture des frontières.

Camping

M. Gagnon signale que l’industrie du camping est très porteuse dans la MRC. Il souhaite des annonces positives dans ce domaine en mai également. « Les campeurs génèrent d’importantes retombées chez nous. Le Camping de la plage et le Camping Trois-Pistoles sont des entreprises importantes », dit-il.

« Si on voit que ça va bien avec l’ouverture des écoles et des commerces de détail, j’espère que le gouvernement n’attendra pas trop avant d’ouvrir les autres secteurs. On ne peut pas demander à des entreprises de rester fermées jusqu’à l’arrivée d’un vaccin, ce qui pourrait prendre plus d’un an. Certains ont mis leur vie pour bâtir leur entreprise. On ne peut pas les laisser tomber comme ça », mentionne M. Gagnon.

L’interdiction des grands rassemblements et festivals jusqu’au 31 août aura aussi des impacts dans la MRC des Basques, que l’on pense au Festival du Bon Plant, à Trois-Pistoles en chansons ou à la Grande Virée de Saint-Jean-de-Dieu.

La Chambre de commerce de Trois-Pistoles–Notre-Dame-des-Neiges compte environ 75 membres.

N.B: Cette entrevue a été réalisée le 29 avril pour notre édition papier du mois de mai.

Photo : Le président de la Chambre de commerce de Trois-Pistoles–Notre-Dame-des-Neiges, Luc Gagnon. (Photo : courtoisie)

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.