Accueil > Actualités > La campagne de vaccination de rappel contre la COVID-19 déployée dès la mi-août

La campagne de vaccination de rappel contre la COVID-19 déployée dès la mi-août

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) annonce que la campagne de vaccination afin d’offrir une nouvelle dose de rappel aux clientèles prioritaires débutera dès le 15 août dans plusieurs milieux de vie accueillant des personnes âgées ou vulnérables.

Comme pour les campagnes de vaccination précédentes, des équipes seront déployées dans les milieux de vie tels que les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD). Il n’est donc pas nécessaire de prendre rendez-vous sur Clic Santé pour ces clientèles.

Dans une mise à jour de l’avis concernant la vaccination contre la COVID-19 à l’automne 2022, le CIQ, recommande, comme scénario de départ, la vaccination des personnes selon les premiers groupes prioritaires déterminés depuis le début de la vaccination contre la COVID-19 :

  • Personnes résidant en CHSLD, en résidence privée pour aînés (RPA) ou vivant dans d’autres milieux collectifs comportant une proportion élevée de personnes aînées et vulnérables;
  • Personnes de 60 ans et plus, en commençant par les personnes de 80 ans et plus;
  • Personnes de 5 ans et plus immunodéprimées ou dialysées, ou vivant avec une maladie chronique;
  • Travailleurs de la santé;
  • Femmes enceintes;
  • Adultes vivant en région isolée, après discussion avec les autorités de santé publique et les représentants des communautés.

Intervalle de cinq mois à respecter

Notons qu’il est recommandé de recevoir cette dose cinq mois après la dose précédente et ce, peu importe le nombre de doses de rappel reçues à ce jour. L’ouverture pour la prise de rendez-vous se déroulera graduellement au cours des prochaines semaines; les détails seront dévoilés ultérieurement. Une offre de vaccination pour les adultes de moins de 60 ans en bonne santé sera offerte une fois que l’ensemble des groupes prioritaires auront eu accès à cette dose de rappel.

Rappelons que dans tous les cas, les personnes de 18 ans et plus peuvent actuellement recevoir une dose de rappel, cinq mois après leur dernière dose de rappel.

Photo Alexandre D’Astous

Share
You may also like
Appel à limiter les visites de personnes vulnérables
26 nouveaux cas de COVID-19 ce jeudi dans la région
19 nouveaux cas de COVID-19 ce lundi dans la région
Levée du port du masque dans les transports collectifs le 18 juin

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.