Accueil > Actualités > Kristina Michaud poursuivra sa lutte pour les intérêts de l’Est-du-Québec

Kristina Michaud poursuivra sa lutte pour les intérêts de l’Est-du-Québec

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Réunis récemment en caucus pré-sessionnel à Oka, le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, et la députée d’AvignonLa MitisMataneMatapédia, Kristina Michaud, ont réitéré que le Bloc Québécois portera encore plus haut et plus fort la voix de l’Assemblée nationale du Québec.

« Le Bloc Québécois continuera d’être la voix du Québec à la Chambre des communes où il portera les consensus de l’Assemblée nationale. L’équipe bloquiste continuera aussi à être la force constructive qu’elle a su être au fil des dernières années. Tous pour le Québec, nous nous mobiliserons pour porter et promouvoir les intérêts de la nation québécoise », affirme le chef du Bloc Québécois.

Le gouvernement Trudeau sera invité à rendre des comptes sur les multiples ratés qui ont affecté la gestion des affaires de l’État au cours des derniers mois, en particulier à l’encontre des voyageurs. « Nous allons aussi revenir sur des thèmes à caractère économique comme l’inflation qui menace de provoquer une récession et affaiblit le pouvoir d’achat des plus vulnérables. Des mesures fortes et durables doivent être prises pour soutenir notre monde. Nous allons également revenir sur la qualité de vie des personnes aînées, pour lesquelles il faut obtenir l’augmentation de la pension dès l’âge de 65 ans », soutient Mme Michaud.

Assurance-emploi

La députée souhaite précisément s’attarder aux inquiétudes à l’égard du programme d’assurance-emploi, le gouvernement ayant pris la décision de réinstaurer les modalités pré-pandémiques. « Dès le 25 septembre, le seuil minimum d’heures travaillées pour avoir droit aux prestations repassera à 700 heures pour le Bas-Saint-Laurent et à 490 heures en Gaspésie. Il est donc fort possible que certains prestataires ne se qualifient plus au programme. Il faut trouver des solutions pérennes immédiatement pour modifier les critères d’admissibilité. Les programmes mis en place pendant la pandémie ont prouvé qu’il était possible de faire mieux rapidement. Je ne vois pas pourquoi le fédéral s’entête à toujours repousser cette réforme de l’assurance-emploi qui est attendue depuis tellement longtemps, particulièrement par les gens de chez nous », précise la bloquiste.

La question de la perte de l’un des quatre sièges de l’Est-du-Québec à la Chambre des communes occupera aussi un espace important alors qu’un deuxième rapport de la Commission de délimitation des circonscriptions fédérales y sera déposé à l’automne : « Le Bloc se fera le messager de la très forte mobilisation régionale contre la disparition de la circonscription d’Avignon—La Mitis—Matane—Matapédia. La proposition de redécoupage contribue à affaiblir l’Est-du-Québec à un moment où des développements très récents permettent d’espérer un frein à son déclin démographique. On peut penser aux récents investissements annoncés pour améliorer la couverture cellulaire dans les MRC de La Matapédia, La Matanie et Avignon, qui ont le potentiel d’attirer davantage d’entrepreneurs et de familles. Notre formation politique se portera sans équivoque à la défense du poids politique de l’Est-du-Québec », ajoute M. Blanchet.

L’équipe du Bloc poursuivra finalement son travail pour soutenir les secteurs de l’agriculture et des pêches en plus de proposer des solutions dans la lutte aux changements climatiques.

Photo : La députée Kristina Michaud. (Photo courtoisie)

Share
You may also like
Les policiers favorables à la décision d’aller en appel
Au tour des Libéraux de critiquer
Appel du jugement qui invalide les interpellations aléatoires des automobilistes
QS condamne la décision de porter en appel le jugement sur les interpellations aléatoires sans motif raisonnable

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.