Accueil > Actualités > Deux nouvelles ressources pour l’immigration dans les MRC de Témiscouata et des Basques

Deux nouvelles ressources pour l’immigration dans les MRC de Témiscouata et des Basques

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

Photo: Dimitri Torrent, Guylaine Sirois, préfète de la MRC de Témiscouata et Martin Méndez-Isla  –  Les MRC de Témiscouata et des Basques ont récemment fait l’embauche de deux agents de développement en immigration afin d’accompagner les communautés, les organismes et les entreprises dans les diverses démarches visant entre autres à répondre aux besoins grandissants des entreprises en termes de main-d’œuvre.

Dimitri Torrent et Martin Méndez-Isla sont en poste depuis quelques semaines. Leur travail s’articule autour de cinq orientations :

  • Mettre en valeur la région et les emplois disponibles;
  • Renforcer les mécanismes d’intégration aux plans communautaire, municipal et régional de manière à favoriser l’établissement durable des personnes immigrantes et de minorités ethnoculturelles;
  • Sensibiliser la population locale à l’apport de ces personnes à la société d’accueil;
  • Assurer une meilleure cohésion des organismes mis à contribution dans l’intégration de ces clientèles;
  • Préparer les entreprises afin qu’elles soient en mesure d’entreprendre des démarches visant l’embauche de personnes immigrantes et issues de la diversité.

Dimitri Torrent est originaire de la Guadeloupe, un département d’Outre-mer français. Sapeur-pompier et organisateur impliqué dans sa communauté, il a choisi en 2010 de reprendre ses études au Québec. Résidant à Rimouski pendant huit ans, il y a complété un baccalauréat en psychosociologie. Il y a ensuite occupé un poste de chargé de projet au Carrefour Jeunesse emploi de Rimouski-Neigette où il a mis en en place Les commères de Rimouski (www.commr.net) Ce projet de préparation à l’emploi s’adressant à des jeunes de 16 à 35 ans visait à leur offrir une formation et une expérience dans le domaine des communications. Il habite maintenant à Témiscouata-sur-le-Lac.

Martin Méndez-Isla est originaire de Buenos Aires en Argentine. Il a immigré en Espagne à l’âge de 22 ans, habitant à Madrid, puis à Barcelone. Il a fait des études en philologie hispanique et en enseignement secondaire. Il a travaillé pendant 10 ans dans le domaine de la santé au niveau administratif et auprès des patients. Il a aussi enseigné l’espagnol et fait de l’alphabétisation auprès de personnes immigrantes. Établi au Québec depuis 3 ans, il réside actuellement à Trois-Pistoles où il s’implique dans ses temps de loisirs auprès des personnes âgées avec le Centre d’action bénévole.

Les municipalités, organismes, entreprises et personnes intéressées peuvent les rejoindre par téléphone ou par courriel :

Pour la préfète de la MRC de Témiscouata, Guylaine Sirois: « Nos deux MRC ayant des enjeux et des points communs, il était opportun d’unir nos efforts pour attirer des personnes immigrantes et de minorités ethnoculturelles. Nous souhaitons favoriser leur intégration dans nos communautés ». Le préfet de la MRC des Basques, Bertin Denis, abonde dans le même sens : « Avec le défi de la démographie qui nous touche actuellement, l’immigration représente une piste de solution prometteuse, sans oublier l’apport positif qu’ont ces nouveaux citoyens dans notre région. »

Partenaires du projet

Les deux MRC ont investi chacune 11 000$. Les deux préfets ont aussi remercié les partenaires impliqués. Le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’inclusion (MIDI) a accordé 102 000$ dans le cadre du programme Mobilisation-Diversité. La Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, le Centre local d’emploi de Témiscouata et des Basques, le Service Accès-Emploi, le Carrefour Jeunesse Emploi, la SADC et la Chambre de commerce du Témiscouata, la municipalité de Saint-Marc-du-Lac-Long et la Corporation de développement économique du Transcontinental collaborent aussi à la réalisation.

 

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.