Accueil > Économie > Des restaurateurs ingénieux

Des restaurateurs ingénieux

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous) Les restaurateurs de la région poussent un soupir de soulagement avec la réouverture des restaurants depuis le 15 juin, mais cette reprise comporte son lot de défis dans une industrie durement touchée par la pandémie de la COVID-19 et dont les marges bénéficiaires sont assez minces.

Parmi les défis de cette récente réouverture, il y a le respect des normes de distanciation qui ont un impact différent selon la grandeur des salles à manger. « Nous allons respecter toutes les normes. Les tables sont à deux mètres de distance. Une table peut accueillir 10 personnes provenant de trois maisonnées. Comme nous sommes à aire ouverte, nous sommes parmi les plus chanceux. Nous pourrons opérer à plus de 50 % de notre capacité », indique le propriétaire du restaurant Le Biarritz de Trois-Pistoles, Alexandre Bouchard, qui s’attend à un fort achalandage lors des deux premières semaines, mais à une baisse par la suite.

« Les gens ont moins d’argent et les touristes seront sûrement moins nombreux. Nous allons ouvrir quatre jours par semaine, du jeudi au dimanche, pour commencer. On ajoutera des journées si la demande le justifie. Il faut limiter les heures d’ouverture pour éviter d’opérer à perte », ajoute M. Bouchard, qui précise que le menu sera aussi adapté. « On ne peut pas tout garder et l’approvisionnement de certains produits est plus difficile, par exemple la morue. On tient à offrir un produit de grande qualité à nos clients », précise-t-il.

La Pizza moins affectée

La pizzeria Là Pizza de Trois-Pistoles est toujours demeurée ouverte pendant la pandémie. « À un moment donné, nous étions le seul restaurant ouvert à Trois-Pistoles. La salle était fermée, mais nous avons continué la livraison et les commandes pour emporter », indique la propriétaire, Caroline Pigeon, qui comptait remettre quelques tables pour manger sur place à compter du 15 juin. « Présentement, nous sommes ouverts du jeudi au dimanche de 16 h à 20 h et nous ajouterons les mercredis à la fin juin. Même si nous sommes restés ouverts, nous avons connu une baisse. Les gens n’osaient pas sortir ni faire venir un livreur au début de la pandémie », précise Mme Pigeon.

Ouvrir en pleine pandémie

Jean-François Dionne et sa conjointe Geneviève Rioux ont relevé le défi d’ouvrir Origine, micro-boulangerie et bouffe de course, en pleine pandémie, le 5 avril, à Trois-Pistoles. « Nous avions ciblé cette date depuis plusieurs mois, alors nous avons maintenu le cap. Nous avons ouvert en formule commande pour emporter et la réponse de la population a été excellente », mentionne Jean-François. À compter du 27 juin, l’entreprise prendra son horaire d’été, soit du jeudi au lundi. « On va aussi installer quelques tables pour permettre à des clients de prendre un café ou une viennoiserie sur place, en respectant la distanciation de deux mètres. »

Photo : La pizzeria Là Pizza de Trois-Pistoles (Photo : Alexandre D’Astous)

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.