Accueil > Actualités > Des projets pour favoriser l’inclusion des aînés

Des projets pour favoriser l’inclusion des aînés

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous) – Le député de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, annonce qu’un financement de 481 479 $ a été obtenu par le biais du programme Nouveaux Horizons pour les aînés afin de financer 26 projets qui favoriseront l’inclusion sociale et l’engagement des aînés de la circonscription.

Quatre projets seront réalisés sur le territoire de la MRC des Basques. Le Cercle de fermières de Trois-Pistoles, qui fête son 100e anniversaire, obtient 24 488 $ pour son projet Brisons l’isolement par l’artisanat. « On va inviter les aînés à briser leur isolement en les invitant dans nos installations pour réaliser des projets d’artisanat », explique la relationniste de l’organisme, Yolande D’Amours.

Saint-Jean-de-Dieu et Saint-Clément

Les autres projets retenus dans les Basques proviennent du Cercle de fermières de Saint-Jean-de-Dieu (8118 $) pour un soutien à leurs activités, au Club des 50 ans et plus de Saint-Jean-de-Dieu (17 806$) pour rendre leur local plus fonctionnel, avec des travaux touchant les gouttières, la véranda, les rampes et le mobilier) et de la municipalité de Saint-Clément (20 300$ pour son projet Mémoire et loisirs pour les aînés de Saint-Clément).

 « Je suis fier des 26 beaux projets qui pourront aller de l’avant grâce au financement confirmé. C’est important d’avoir des initiatives porteuses, et qui partent directement de la communauté pour assurer une qualité de vie, une vie sociale active à nos aînés, dans nos trois MRC », a commenté Maxime Blanchette-Joncas.

Une personne sur quatre a plus de 65 ans

« Chez nous, plus d’une personne sur quatre est âgée de 65 ans et plus. On le sait, particulièrement depuis la pandémie, ces personnes sont susceptibles de souffrir d’isolement. La solution, elle passe entre autres par les activités dans les salles communautaires, dans les sous-sols d’église, qui peuvent avoir lieu grâce à ce genre de financement. C’est comme ça qu’on crée des liens, des communautés tissées serrées », a ajouté le député bloquiste.

Vieillir dans la dignité

« Il faut continuer d’en faire plus pour permettre à tout notre monde de vieillir dans la dignité. Une des demandes que je porte combativement avec le Bloc Québécois, c’est d’augmenter de 110 $ par mois la pension de tous les aînés, à partir de 65 ans. Avec le contexte économique actuel, c’est essentiel. Je vais continuer de porter ce message jusqu’à ce que le gouvernement fédéral entende raison! », a conclu le député de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques.

Photo: Maxime Blanchette-Joncas, député de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques, lors de la remise d’un certificat soulignant le 100e anniversaire du Cercle des fermières de Trois-Pistoles. (Photo courtoisie)

Share
You may also like
Le CISSS cherche des ressources intermédiaires pour aînés
Le Club des 50 ans et plus de Cabano obtient 25 000$
380 000 $ pour quatre projets d’infrastructures municipales pour les aînés
20 projets soutenus par le programme Nouveaux Horizons pour les aînés

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.