Accueil > Culture > Des mobiles originaux réalisés par des élèves de L’école Litalien

Des mobiles originaux réalisés par des élèves de L’école Litalien

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Les mobiles du projet Une île c’est fragile organisé par la Société Provancher et réalisés par les jeunes de 8 à 12 ans de l’École Litalien de Trois-Pistoles sont exposés cet été au centre culturel de Trois-Pistoles situé au 145, rue de l’Aréna.

Individuellement, les jeunes ont réalisé un mobile thématique qui devait représenter la fragilité de l’île aux Basques comme écosystème. Le concept du mobile a été élaboré grâce à la collaboration Geneviève Rioux, spécialiste en arts plastiques. Les 40 mobiles en exposition témoignent de la réussite de ce projet.

Les efforts ont été récompensés
Le projet Une île c’est fragile tenait beaucoup à cœur à la Société Provancher. En effet, dans la foulée de son centenaire célébré en 2019, il se voulait une façon de laisser un héritage à la communauté de Trois-Pistoles. Elle souhaitait ainsi sensibiliser la jeunesse à sa mission de conservation de la nature, car elle y voit en eux d’excellents ambassadeurs.

Pandémie de coronavirus oblige, la Société Provancher n’a pas été en mesure d’amener en excursion avec son bateau, comme il était prévu, les 12 jeunes et les accompagnateurs sur l’île aux Basques à la fin de l’année scolaire. Toutefois, elle a souligné les efforts autrement. Pour récompenser la participation, la Société Provancher a remis 750 $ à l’École Litalien comme soutien à la vie scolaire. De plus, pour les élèves,  elle a offert 12  cartes-cadeaux  de 25 $ valides dans les commerces  locaux.

Photo: Les jeunes participants en action. (Photo gracieuseté Anny Charron)

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.