Accueil > Actualités > Des jeunes de l’école secondaire de Trois-Pistoles plantent des arbres

Des jeunes de l’école secondaire de Trois-Pistoles plantent des arbres

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous) À l’initiative de l’enseignante en adaptation scolaire Ann Drapeau, des étudiants et des bénévoles de la communauté ont planté des arbres et arbustes fruitiers sur le terrain de l’école secondaire de Trois-Pistoles, le 7 octobre dernier.

Des groupes d’étudiants de secondaire 1 à secondaire 5 ont mis la main à la pâte pour planter 750 arbres dans une section et 450 arbres fruitiers rustiques bien adaptés au climat du coin comme des amélanchiers, des camérisiers, des sureaux et des noisetiers, dans une autre section. Une haie brise-vent a aussi été aménagée pour protéger les arbustes. Lorsque les arbres produiront des fruits, dans quelques années, la population pourra s’y rendre pour faire de la cueillette. « Comme avec le jardin pédagogique, nous donnerons une partie de la récolte à la cuisine collective Croc-Ensemble des Basques », précise l’initiatrice du projet, Ann Drapeau.

Arbres fournis par Arbre Évolution

Les arbres sont fournis par Arbre Évolution. « Des entreprises, des organismes et des citoyens achètent des arbres que nous plantons dans divers projets comme celui-ci. Parmi nos donateurs, il y a Tapis Rouge Films de Rimouski et le Club Mustang du Bas-Saint-Laurent. Nous sommes contents du projet développé ici à Trois-Pistoles. On sent que c’est une communauté tissée serrée. Nous fournissons l’expertise et un suivi de trois ans », mentionne le coordonnateur d’Arbre Évolution, Simon Côté.

Un jardin-forêt

« L’idée m’est venue à la suite d’une présentation de l’organisme Arbre Évolution sur les forêts nourricières lors d’une rencontre regroupant les écoles vertes Bruntland et à laquelle j’ai assisté. Je suis immédiatement entrée en contact avec eux pour mettre un projet sur pied pour notre école, surtout qu’il y avait une belle parcelle de terrain disponible près des jardins pédagogiques. Comme nous ne respecterons pas tous les critères d’une véritable forêt nourricière, je préfère parler d’une forêt-jardin », explique Mme Drapeau.

De nombreux partenaires

Le centre de services scolaire du Fleuve et des Lacs a donné son aval au projet évalué à 17?000 $ pour l’utilisation du terrain. Mme Drapeau souligne l’implication financière de la Ville de Trois-Pistoles, la MRC des Basques, le centre de services scolaire, l’école secondaire de Trois-Pistoles, Fondations B.A., Desjardins, l’organisme COSMOSS Les Basques, les Chevaliers de Colomb et le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif. Elle remercie aussi Transport Sébastien Bélanger de Trois-Pistoles et le producteur agricole Luc Saint-Pierre de Saint-Cyprien pour leur implication.

Photo : Des étudiants ont travaillé fort le 11 octobre pour planter les 1200 arbres. (Photo : Alexandre D’Astous)

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.