Accueil > Actualités > Des centaines de personnes répondent à l’invitation de la Ferme Fournier

Des centaines de personnes répondent à l’invitation de la Ferme Fournier

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous) – Plusieurs centaines de personnes ont répondu à l’invitation du Syndicat de l’UPA de Rimouski-Neigette à participer aux portes ouvertes à la Ferme Fournier de Saint-Fabien, le 10 septembre, dans le cadre de l’activité Mangeons local.

« Je suis content de la réponse des gens. J’avais prévu la visite sous la forme d’un circuit, et ça semble avoir été apprécié », commente le copropriétaire de l’entreprise, Steeve Fournier.

Les gens pouvaient faire une balade en voiture tirée par un tracteur, pour voir les vaches au champ et les magnifiques paysages de Saint-Fabien. On pouvait aussi visiter le parc de maternité hivernal, de la machinerie, des kiosques de partenaires agricoles, une mini-ferme et des chevaux avec les Écuries du Pont d’or, le parc d’engraissement, et se régaler avec la dégustation et la vente de produits fermiers, une cantine BBQ et une crèmerie mobile. La cantine a littéralement été prise d’assaut pour goûter le fameux bœuf de la Ferme Fournier.

Photo Alexandre D’Astous

Le bœuf Fournier et un bœuf distinctif, parce que produit de manière 100 % naturelle, sans antibiotiques ni hormones de croissance. Un bœuf plus tendre et plus juteux. Il est disponible au Marché Richelieu de Saint-Fabien, à la Coop Alina, au bistro La Réserve, au restaurant Chez Saint-Pierre, à la Cantine côtière de Saint-Fabien, au restaurant Bon Voyage et à la Cantine de la 132 à Saint-Fabien, au restaurant Arlequin, au 9 resto déjeuner, au restaurant Narval, chez Les Affamés, à l’Ardoise, au Vieux loup de mer et à l’auberge-café Le Bicois.

Cinq générations d’éleveurs

Steeve Fournier s’est joint à l’entreprise familiale en tant que cinquième génération de Fournier producteurs agricoles à exploiter les terres ancestrales du 1er Rang Ouest de Saint-Fabien.

À son arrivée, il a mis ses aptitudes en marketing au service de l’entreprise pour développer une marque de commerce et un réseau d’acheteurs qui sont fidèles à la Ferme Fournier depuis ses débuts.

La Ferme Fournier a abandonné la production laitière en 2000 pour se concentrer sur la production bovine. Au fil des années, des efforts ont été faits pour améliorer la génétique du troupeau.

Photo : L’activité a connu un beau succès le 10 septembre. (Photo Alexandre D’Astous)


Share
You may also like
Le manque de précipitation affecte les récoltes
Budget en agriculture : la CAQ bat la motion de Pascal Bérubé
Budget fédéral : le milieu agricole déçu
Des préoccupations pour l’avenir de certaines entreprises agricoles

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.