Accueil > Actualités > Déjà près de 2 200 signatures pour la pétition en défaveur du Rapport Gagné

Déjà près de 2 200 signatures pour la pétition en défaveur du Rapport Gagné

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

La pétition électronique lancée le 9 mars en défaveur des conclusions du Rapport Gagné, qui préconise notamment l’abolition du contingentement pour les producteurs, la levée de la gestion de l’offre en acériculture et le retour de la libre mise en marché de la production acéricole, a déjà recueilli près de 2 200 signatures en trois semaines.

Portée par le député de la circonscription de Rimouski à l’Assemblée nationale, Harold LeBel, cette pétition résulte d’une importante mobilisation du milieu acéricole à l’encontre du Rapport Gagné, laquelle mobilisation s’est d’abord polarisée dans la MRC de Témiscouata et la région du Bas-Saint-Laurent.

Rappelons que l’application éventuelle des recommandations du Rapport Gagné mettrait en péril les producteurs, les transformateurs, les entreprises acéricoles à vocation touristique ainsi que les 1 300 emplois qui en découlent au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie, dont près de 800 au Témiscouata seulement. Le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie comptent près de 560 entreprises acéricoles exploitant près de 8,5 millions d’entailles pour une production totale dépassant 25,5 millions de livres de sirop annuellement. Cela correspond à des recettes brutes de plus de 69 M$. À elle seule, la MRC de Témiscouata regroupe plus de 260 entreprises acéricoles. On y exploite près de 5,4 millions d’entailles pour une production totale de 17,4 millions de livres de sirop à chaque année.

Les démarches entreprises contre le Rapport Gagné ont rapidement rallié l’appui des municipalités du Témiscouata et d’autres secteurs du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. Des représentations sont aussi effectuées dans les autres régions productrices du Québec depuis plusieurs semaines, alors que la saison des sucres est déjà lancée.

Des producteurs, transformateurs, équipementiers et partenaires de l’industrie demandent aussi au gouvernement de revoir l’ensemble des recommandations du Rapport Gagné et de laisser le soin aux acteurs crédibles de la filière acéricole québécoise de poursuivre l’amélioration des piliers du système actuel de mise en marché du sirop d’érable québécois dont le contingentement acéricole, l’Agence de vente et la réserve stratégique de sirop d’érable.

Parmi les appuis obtenus, retenons ceux de la MRC de Témiscouata, du Club d’encadrement technique en acériculture de l’Est, du Réseau forêt-bois-matériaux Témiscouata, de la Chambre de commerce du Témiscouata, de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, du Centre d’expérimentation et de transfert technologique en acériculture (CETTA BSL inc.), de Sirop de l’Est acheteur transformateur, des transformateurs Decacer, Nokomis, Citadelle et LB Maple Treat, du Centre financier Desjardins aux entreprises du Témiscouata, en plus des entreprises Aménagement Forêtmax, Les Équipements d’érablière CDL, Dominion & Grimm et H2o Innovation.

Il est possible de consulter et de signer la pétition en défaveur du Rapport Gagné sur le site Web de l’Assemblée nationale, à l’adresse: https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-5839/index.html

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.