Accueil > Actualités > Défi Chaîne de vie au Mont Saint-Mathieu

Défi Chaîne de vie au Mont Saint-Mathieu

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

Les 5 et 6 octobre prochains de nombreux participants marcheront vers les sommets de 15 montagnes afin de relever le DÉFI CHAÎNE DE VIE.

Le Mont Saint-Mathieu sera du nombre le 6 octobre.

Ensemble, les grimpeurs graviront près de 5?000 mètres afin de sensibiliser la population à l’importance de discuter du don d’organes avec leurs proches. Ce défi unique, présenté par la Fondation St-Hubert et la Fondation Claire et Jean-Pierre Léger, rassemblera toute la chaîne du don d’organes et de tissus dans le cadre de la Journée mondiale du don d’organes et de la greffe. C’est ainsi que médecins, infirmières, personnes greffées, familles de donneurs, enseignants, élèves, grimpeurs et personnalités publiques iront porter des drapeaux CHAÎNE DE VIE au sommet d’une montagne de leur région. Les fonds amassés lors de cet événement permettront à l’organisme CHAÎNE DE VIE de poursuivre sa mission d’éduquer les jeunes de 15 à 17 ans sur le don d’organes et de tissus dans leur cours d’anglais.

Cette année, CHAÎNE DE VIE rend hommage à Diane Hébert, une femme qui a marqué le Québec en regard du don d’organes et qui a été la première ambassadrice de CHAÎNE DE VIE. «?Mme Hébert croyait fermement que l’éducation en milieu scolaire était la clé de voûte pour déboulonner les mythes qui entourent le don d’organes et de tissus au Québec, explique Lucie Dumont, présidente et fondatrice de CHAÎNE DE VIE. Avec l’enthousiasme que suscite notre projet dans les milieux de l’éducation et de la santé et l’appui que nous recevons de toute part, le rêve de Diane Hébert deviendra réalité?!?»

«?C’est en grande partie grâce aux dons recueillis lors du DÉFI CHAÎNE DE VIE qu’il a été possible de former le tiers des enseignants des écoles secondaires francophones du Québec, soulignent Isabelle Maréchal et Thierry Houillon, respectivement marraine et parrain du DÉFI CHAÎNE DE VIE depuis quelques années. Ensemble, ces enseignants auront touchés près de 125?000 élèves qui sont à leur tour devenus des ambassadeurs de la discussion en famille. En appuyant CHAÎNE DE VIE, vous contribuerez à augmenter le nombre de donneurs qui permettent de sauver des vies.?»

«?Nous sommes très touchés par la mission de CHAÎNE DE VIE, souligne Jean-Pierre Léger, président du conseil d’administration de la Fondation St-Hubert et vice-président de la Fondation Claire et Jean-Pierre Léger. Les valeurs de solidarité, d’altruisme et de saines habitudes de vie de ce projet mené auprès des jeunes adolescents et de leurs familles nous rejoignent grandement et nous espérons que notre appui leur permettra d’accroître leur portée à travers toute la province.?»


Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.