Accueil > Chronique livres > Cyntia Dubé propose un nouveau roman

Cyntia Dubé propose un nouveau roman

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous) L’auteure Cyntia Dubé de L’Isle-Verte propose un nouveau roman. Cette fois, elle plonge le lecteur dans le monde des vampires et des loups-garous.

Son livre Errants est une adaptation de ces créatures mythologiques dans un univers contemporain. « Il y est aussi question de désir d’émancipation, de recherche identitaire, du bien et du mal, mais surtout du gris et des choix que cela peut engendrer », mentionne l’auteure.

L’histoire tourne autour d’Holly, une jeune étudiante en psychologie qui a fui sa famille et les douleurs du passé. « C’est en vain cependant, car elle réalisera rapidement que ce monde peuplé de créatures des contes et légendes viendra la réclamer. Elle devra faire face aux douleurs de son enfance et verra les espoirs d’un futur paisible s’évanouir tout aussi rapidement. Sera-t-elle assez forte pour affronter les dangers sans sombrer? », questionne l’auteure, qui précise que certaines quêtes ne peuvent être accomplies seul, mais demandent de s’ouvrir aux autres. Est-ce qu’Holly en sera capable? C’est ce que les lecteurs découvriront.

Il s’agit du 3e roman de l’infirmière jeunesse des écoles de la MRC des Basques.Originaire de L’Isle-Verte, où elle demeure toujours, Cyntia Dubé collabore notamment au blogue de La parfaite maman cinglante et au magazine La Rumeur du Loup. Elle nourrit une passion dévorante pour la littérature depuis son jeune âge. En novembre 2020, elle lançait son premier roman fantastique, Le roi fou. Au printemps, elle a proposé un roman jeunesse, Les aventures monstrueuses des frères Tremblay. « Mon 3e roman n’est pas une suite du premier, mais une toute nouvelle histoire. Il y aura aussi une suite au roman jeunesse à venir », précise-t-elle.

Errants est disponible en librairie depuis le 6 août ou directement sur le site Internet des Éditions de l’Apothéose.

Photo : Errants est le 3e roman de l’auteure Cyntia Dubé. (Photo : courtoisie)

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.