Accueil > Actualités > Campagne de sensibilisation vidéo sur le manque de logements

Campagne de sensibilisation vidéo sur le manque de logements

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Dans sa toute récente campagne de sensibilisation vidéo «?On a besoin de toi.ts?» diffusée sur les réseaux sociaux, l’Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ) interpelle une fois de plus le gouvernement du Québec afin qu’il saisisse l’ampleur des besoins en matière de logement et qu’il investisse enfin à la hauteur des besoins.
 
En effet, près d’un demi-million de ménages québécois sont actuellement incapables de se loger adéquatement, car les logements disponibles sont trop chers, insalubres ou simplement inadaptés à leurs besoins. L’AGRTQ rappelle également que 200?000 ménages paient plus de 50 % de leur revenu en loyer, et que 82?000 ménages y consacrent 80 %. Il faut aussi dire que la faiblesse des taux d’inoccupation, particulièrement dans les grands centres, rend plus difficile l’accès au logement pour les plus démunis. Pour l’ensemble de la province, ce taux se situe à 2,5 %. Il s’agit de la troisième baisse de suite du taux d’inoccupation.
 
«?Dans son budget 2021-2022, le gouvernement du Québec doit amorcer un grand chantier pour développer des logements sains, sécuritaires et abordables que pourront s’offrir les Québécois en fonction de leur revenu, et ce, dans toutes les régions du Québec?», a déclaré Alain Marcoux, président de l’AGRTQ. «?L’État québécois doit prendre soin de ses familles à revenus faibles et modestes, de ses aînés et des personnes vulnérables. Depuis deux ans, 10?000 logements sont prêts à être construits, mais sont toujours en attente de financement. Il faut que ça bouge, le prochain budget doit nous donner les moyens d’y arriver. On a besoin de financement, on a besoin de toi.ts?», de conclure M. Marcoux.
 
Rappelons que les investissements en logement social et communautaire sont générateurs d’économies substantielles pour l’État, principalement en services de santé, services sociaux et en sécurité publique. Dans un contexte de relance économique, en plus de répondre à un besoin fondamental, soulignons que la construction de ces logements serait un moteur de développement économique pour le Québec. Ces chantiers permettraient de générer dans plusieurs régions du Québec des emplois, de la richesse, du bien-être et une garantie que notre Québec soit mieux préparé s’il avait à revivre une situation similaire.
 
Un vaste appui du milieu municipal
À la fin de l’été 2020, l’AGRTQ a lancé une campagne de sensibilisation auprès des municipalités du Québec afin qu’elles adoptent une résolution d’appui demandant au gouvernement du Québec de financer rapidement et adéquatement le programme AccèsLogis Québec. Cet appui du milieu municipal confirme l’importance des besoins, et ce, aux quatre coins du Québec.
 
Actuellement, 237 municipalités représentant 51 % de la population du Québec ont adopté une résolution en ce sens. Le mouvement continue.

Photo: Capture d’écran tirée de la campagne vidéo.

Share
You may also like
La pénurie de logements se poursuit au Québec
Le Père Noël interpellé à propos de la crise du logement

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.