Accueil > Économie > Bilan positif pour le Salon virtuel de l’emploi

Bilan positif pour le Salon virtuel de l’emploi

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous) L’une des deux responsables du Salon virtuel de l’emploi pour la MRC des Basques, Marie-Ève Rioux, trace un bilan positif de l’événement qui a pris fin le 16 octobre dernier.

« Pour une première expérience uniquement virtuelle, ça s’est bien passé. Beaucoup de gens ont consulté les offres d’emploi que la MRC avait affiché. Les 7 et 8 octobre, nous étions en direct via la technologie pour répondre aux gens qui nous interpellaient, un peu comme si nous avions un kiosque dans un salon physique », commente Mme Rioux, qui répondait aux questions des gens en compagnie de Julie Lamer.

« Lorsque nous avons su que l’événement serait entièrement virtuel, nous avons travaillé fort pour préparer du matériel intéressant pour présenter la MRC aux chercheurs d’emplois », précise Mme Rioux.

La MRC des Basques avait affiché 44 emplois différents pour un total de 61 postes à combler. « Il est passé environ 15?000 visiteurs, ce qui est semblable à un salon physique. Les bénéfices peuvent survenir plus tard. Des gens garderont le souvenir que la région des Basques serait un bel endroit pour s’installer. C’est sûr que nous n’avons pas pu mettre de l’avant notre grande force, soit le contact humain, dans le cadre d’un événement virtuel, mais nous étions bien préparées, avec de bons outils adaptés au mode virtuel. Nous avons bien présenté le territoire », assure la représentante du Comité emploi des Basques, qui participe à deux salons par année. « Nous allons peaufiner notre discours pour l’événement du printemps prochain où nous aurons notamment des emplois saisonniers à offrir. »

Salon de l’immigration

Par ailleurs, la MRC des Basques participera au Salon virtuel de l’immigration du 11 au 13 novembre, une initiative regroupant plusieurs organismes partenaires du territoire des Basques.

Photo : Les responsables du Salon virtuel de l’emploi, Julie Lamer et Marie-Ève Rioux. (Photo : Facebook)

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.