Accueil > Actualités > Leela, une passionnée de musique à Sainte-Rita

Leela, une passionnée de musique à Sainte-Rita

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Marjolaine Jolicoeur) Dans sa petite maison entourée des montagnes de Sainte-Rita, les scènes musicales de Paris semblent bien loin pour Leela, une auteure-compositrice-interprète ayant laissé tomber son nom de famille pour ne garder qu’un prénom aux voyelles chantantes.

Difficile pour cette ex-Parisienne d’habiter dans un rang perdu dans la nature? : « Pas du tout, c’est le meilleur move de ma vie! Ma vie a explosé depuis que je vis à Sainte-Rita. C’est un environnement idéal pour concrétiser mes projets. »

Elle explique que l’idée de déménager dans Les Basques découle du fait que son compagnon, lui aussi musicien, comptait déjà plusieurs amis ritois. « J’ai toujours voulu vivre à la campagne. Cela me permet d’être plus groundée, plus concentrée sur mon travail de création. »

Lorsqu’elle émigre de France, Leela installe d’abord ses pénates à Montréal.  Pendant plusieurs années, elle présente ses chansons sur diverses scènes, dans des petits cafés partout au Québec.  En 2012, son premier album Attache-moi  reçoit un accueil très favorable auprès des médias québécois qui vantent aussi sa présence scénique.  Quelques unes de ses chansons – dont le titre  « Ethan Hawke »  – tournent alors beaucoup à la radio.

Trouver sa voix

S’accompagnant à la guitare folk ou électrique, Leela a une façon bien à elle de chanter ses textes poétiques, parfois mélancoliques, souvent empreints d’humour. Son atmosphère musicale est feutrée, sa voix douce mais vibrante.  Elle chante depuis l’âge de 17 ans  et  même si elle possède une maitrise en administration,  « c’est la musique qui m’a toujours passionnée », dit-elle.

En France, pendant une dizaine d’années, elle a présenté des spectacles, animé des chorales, enseigné le chant tout en se perfectionnant avec nombre de professeurs et coachs vocaux. À Montréal,  c’est avec Geneviève Bazin qu’elle s’est initiée à une approche basée sur la science vocale.

Beaucoup de projets

Avec un tel parcours de chanteuse et de pédagogue vocale, Leela veut développer divers projets dans la région, dont une chorale portant le nom d’Ensemble vocal Génération Pop.

Elle donne aussi des cours privés de chant  partout dans Les Basques, tout en enseignant à l’école secondaire de Trois-Pistoles.  Elle explique que dans ses cours, chaque personne est accueillie avec sa personnalité propre : « Chaque voix est unique.  J’enseigne en fonction de l’univers musical de chacun et mon support technique  permet de progresser rapidement. »

Son deuxième album est en préparation, une co-réalisation avec Jorane. «  Nous travaillons ensemble sur une direction musicale plus épurée et plus directe, à la fois dans les textes, la musique et l’interprétation. » La sortie de l’album est prévue pour 2017.

Quelques dates pour découvrir le talent de Leela : le ler octobre  à 20h à la Halte lacustre de Lejeune; le 4 novembre au Café Grains de folie de Trois-Pistoles avec Sophie Williams et Natasha Foster; le 5 novembre, à la salle de spectacle de l’École de musique du Témiscouata à Cabano, avec Sophie Williams.

Ensemble vocal Génération Pop de Sainte-Rita

Il est possible de faire partie de cette chorale où il n’y a pas de pré-requis, que l’on soit âgé de 9 ou 99 ans! Les rencontres ont lieu tous les vendredis de 18h à 19h30 à la Biblioritoise de Sainte-Rita. Le répertoire est diversifié allant d’Ariane Moffatt à Aretha Franklin et Michel Berger. L’ensemble présentera des spectacles, avec musiciens, à Noël ou à la fin de l’année.  On peut s’inscrire à tout moment durant l’année et les frais sont de 125$.  Information : leschansonsdeleela@gmail.com – 514 690-5042.

Crédit photo: Marjolaine Jolicoeur

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.