Accueil > Sport > 7,7 M$ pour améliorer l’offre d’infrastructures sportives et récréatives

7,7 M$ pour améliorer l’offre d’infrastructures sportives et récréatives

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-La ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Caroline Proulx, a dévoilé ce mardi, au nom de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, les projets retenus au Bas-Saint-Laurent à la suite du premier appel de projets du nouveau Programme de soutien aux infrastructures sportives et récréatives scolaires et d’enseignement supérieur (PSISRSES).

Grâce à une aide financière totalisant 7?701?163,22 $, trois projets feront bouger les citoyens du Bas-Saint-Laurent. Le Cégep de Rimouski obtient la part du lion avec 5 M$ pour refaire la section J, soit les installations du PEPS. Les autres projets sont la construction d’un terrain sportif extérieur à surface synthétique à l’école du Mistral de Mont-Joli (1 588 668 $) et la réfection des infrastructures sportives du Cégep de Matane (1 112 494 $).

«?Il s’agit d’une magnifique nouvelle pour la population du Bas-Saint-Laurent. Il ne fait aucun doute que ces nouvelles infrastructures augmenteront significativement la qualité de vie de toutes et de tous. Bouger est synonyme de bien-être et de plus en plus de personnes pourront avoir accès à des lieux propices pour le faire grâce aux efforts de notre gouvernement pour augmenter l’offre d’infrastructures récréatives et sportives partout au Québec », indique la ministre Caroline Proulx.

Accessible à l’ensemble de la population

Ce programme vise à accroître le nombre d’infrastructures sportives et récréatives scolaires et à mettre à niveau les infrastructures existantes afin d’assurer leur accessibilité à l’ensemble de la population. En effet, l’une des conditions d’admissibilité au programme est de rendre accessibles, dans un premier temps, les infrastructures à la clientèle des réseaux de l’éducation et de l’enseignement supérieur pour ensuite les mettre à la disposition des citoyennes et citoyens pendant les plages horaires qui ne sont pas utilisées par les établissements scolaires et d’enseignement supérieur.

«?Depuis mon arrivée en poste, une de mes priorités est de favoriser l’accessibilité aux activités sportives et récréatives pour toute la population, et cela passe notamment par la présence d’infrastructures de qualité, à proximité. On sait que les besoins dans les écoles secondaires et les établissements d’enseignement supérieur sont grands. Ce programme a été créé pour répondre aux défis auxquels fait face le réseau scolaire et contribuera à pourvoir aux besoins d’une clientèle en forte croissance. Depuis mon arrivée en poste, près de 800 millions de dollars ont été investis pour construire ou rénover plus de 1?000 infrastructures de sport, de loisir ou de plein air. Ces 81 nouveaux projets permettront d’étendre encore plus l’offre de service, au bénéfice de la population », commente la ministre Isabelle Charest.

Photo : Le Cégep de Rimouski obtient 5 M $. (Photo Alexandre D’Astous)

Share
You may also like
Les élus opposés à l’abolition de la circonscription d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia
470?314 $ pour les aînés de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques
300 000 $ pour des projets de vitalisation au Bas-Saint-Laurent
Le bureau du député Maxime Blanchette-Joncas certifié carboneutre

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.