Accueil > Économie > 682 000 $ pour encourager la production et la consommation de légumes locaux à Saint-Pacôme

682 000 $ pour encourager la production et la consommation de légumes locaux à Saint-Pacôme

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle
(Alexandre D’Astous)-Dans le cadre du programme Climat municipalités – Phase 2, le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 681 500 $ à la Municipalité de Saint-Pacôme pour qu’elle concrétise son projet d’agriculture verticale afin de faciliter et promouvoir la consommation de légumes locaux.

La municipalité de Saint-Pacôme, au même titre que plusieurs municipalités situées en région éloignée, fait parfois face à des défis liés à son isolement des grands centres urbains, dont l’approvisionnement en produits agroalimentaires frais. En partenariat avec l’organisme à but non lucratif Jardins du Clocher et l’entreprise Inno-3B, elle vise à soutenir la production et la consommation locales de légumes à feuilles afin de dynamiser l’économie locale et de réduire l’impact de la production agricole et du transport des aliments sur l’environnement.

Le projet sera installé dans l’église
Le projet s’appuiera sur une technologie d’agriculture verticale installée dans l’église, permettant aux citoyens de Saint-Pacôme de participer à la production et à la transformation des légumes. Le Centre d’alimentation locale sera également équipé pour accueillir un marché local où seront vendus les produits frais récoltés ainsi qu’une cuisine communautaire. Ces infrastructures seront également utilisées pour offrir des formations et des événements de sensibilisation sur la transformation alimentaire, l’agriculture de proximité, l’alimentation, les changements climatiques et l’économie circulaire. « L’annonce du gouvernement est une excellente nouvelle pour le projet des Jardins du Clocher et de l’entreprise Inno-3B. La Municipalité pourra ainsi devenir un modèle pour les autres régions. L’accès à des produits de proximité sera un véritable moteur pour notre économie locale. Le Kamouraska est un pôle agroalimentaire reconnu et la Municipalité est heureuse de la concrétisation de ce projet d’autonomie alimentaire repensée », déclare le maire de Saint-Pacôme, Robert Bérubé.

Changements climatiques
Cette initiative de la Municipalité de Saint-Pacôme fait partie des projets sélectionnés dans le cadre du second appel à projets de Climat municipalités – Phase 2, qui soutient les projets pilotes de lutte contre les changements climatiques. « Les municipalités jouent un rôle clé dans l’adaptation des communautés aux changements climatiques. Bien au fait des enjeux propres à leur territoire, elles sont en mesure de proposer des solutions concrètes qui soutiendront efficacement un aménagement résilient et durable. En concevant son propre système de production de légumes, la Municipalité de Saint-Pacôme s’assure d’approvisionner en produits sains et locaux ses citoyens tout en réduisant son empreinte environnementale. Je la félicite pour cette initiative novatrice! », commente le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoît Charrette.

Lien étroit avec l’environnement
« La proximité du fleuve et de la Rivière-Ouelle ainsi que le caractère agroalimentaire et forestier de la région font en sorte que les citoyens de Saint-Pacôme entretiennent un lien étroit avec leur environnement. Soucieuse de cette particularité, la Municipalité s’outillera pour offrir un approvisionnement local en légumes frais, cultivés au sein même de l’église, afin de stimuler son économie et de pallier les inconvénients de son isolement. Je félicite la Municipalité et ses partenaires pour ce beau projet qui suscitera certainement la participation et la fierté de la population », indique la ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Marie-Eve Proulx.
 
Share
You may also like
L’amélioration du cadre d’enseignement est nécessaire en agriculture
Rendez-vous agroalimentaires du Bas-Saint-Laurent dans le confort de son foyer
Le MAPAQ propose trois webinaires en production bovine
Un finissant de Saint-Éloi se distingue à la célébration des diplômés de l’ITA

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.